mardi, 21 février 2012 08:49

Inconnu à cette adresse

Du 12 novembre 1932 au 18 mars 1934, entre l’Allemagne et les Etats-Unis, deux amis s’écrivent. Max, l’Américain, parle de sa solitude depuis le départ de son ami. Martin lui raconte sa nouvelle vie dans une Allemagne qu’il ne reconnaît plus tant elle est défigurée par la misère.

Publié dans Saison 2010
vendredi, 07 mai 2010 15:07

Une pièce pour ne pas oublier

Inconnu à cette adresse sera à l'affiche du Théâtre de l'île du 20 au 23 mai prochain.

L'histoire

Du 12 novembre 1932 au 18 mars 1934, entre l’Allemagne et les Etats-Unis, deux amis s’écrivent. Max, l’Américain, parle de sa solitude depuis le départ de son ami.

Martin lui raconte sa nouvelle vie dans une Allemagne qu’il ne reconnaît plus tant elle est défigurée par la misère. Au fil des lettres, inexorablement, Martin et Max s’éloignent l’un de l’autre, d’autant que ce dernier est juif... La montée du Nazisme et de l’antisémitisme dans l’Allemagne en crise, est la toile de fond de cette correspondance, adaptée pour le théâtre. Au travers des lettres échangées, on voit Martin, qui défendait jadis des idées libérales, adhérer progressivement aux idéologies d’Adolph Hitler, pour lequel il ne cache pas sa soudaine admiration. Un récit bouleversant, une amitié anéantie par la montée du nazisme, une œuvre d’une remarquable efficacité.

Alain Mardel

Alain Mardel, le metteur en scène, a suivi des cours de théâtre entre 1982 et 1983 au Cours Simon avant de rejoindre les cours de Max Naldini. Il présente Le cri du crapaud buffle, Le Kangourou, Histoire d’eau et La noyade du principe d’Archimède. Dès son arrivée en Nouvelle-Calédonie en 1997, il travaille avec Isabelle de Haas puis Max Darcis avant de créer la Fokesasorte compagnie. Crée en 2000, cette compagnie propose régulièrement des pièces contemporaines.

Le répertoire de la compagnie

  • 1999 : Tant qu’on en a on en met 
  • 2000 : Tour de table 
  • 2001 : Love et Zoo Story 
  • 2002 : Palace et Le père Noël est une ordure 
  • 2003 : Les côtelettes, Tout le monde il est gentil et Ciné sur scène 
  • 2004 : Nuit d’ivresse et L’indien sous Babylone 
  • 2005 : To pub or not to pub et Petits crimes entre moutons et Loups 
  • 2006 : Ce fou de Tchékov, Quand Bobby rencontre Sally et Soirée hommage à Claude Nougaro et à Raymond Devos 
  • 2007 : Le marin à l’ancre

Jacques Chesny

Autodidacte en théâtre, l’homme monte sur les scènes de Nouméa depuis 1988. Il se fait successivement remarquer dans sa prestation du Souper (mis en scène par Jean-Louis Canolle au Théâtre de Poche), puis dans Le Visiteur (dans un texte d’Eric-Emmanuel Schmitt) et Les Frangins (mis en scène en 2008 par Jean-Paul Smadja). En 2009, il jouait le rôle du légat dans La Controverse de Valladolid.

Daniel Biheauro

Il suit plusieurs stages de théâtre à Paris avec la compagnie Démons et merveilles entre 1999 et 2000. En 2002, Daniel joue pour la première fois avec Alain Mardel dans la pièce de Jean-Michel Ribes et Roland Topor, Palace.  

Jusqu’en 2006, il participe à toutes les créations de la Fokesasorte compagnie. On a pu le voir dans Les côtelettes, Ciné sur scène, suivi de Tout le monde il est beau, L’indien sous Babylone, To pub or not to pub, Quand Bobby rencontre Sully, d’après Porte de Montreuil de Léa Fazer, L’Ours d’Anton Tcheckhov, Petits crimes entre moutons et loups.  S’impliquant de plus en plus dans le théâtre, il a assisté Alain Mardel et co-écrit Petits crimes entre moutons et loups, et co-mis en scène et signé l’adaptation de Quand Bobby rencontre Sully. Avec Dominique Jean, en 2007, il a joué dans Un air de famille, de Jean-Pierre Bacri et Agnès Jaoui.

Comédien accompli, il joue également dans des courts-métrages : Vermines de Manuella Ginestre ( prix d’interprétation au festival de la Foa ), Pas sans les autres de Roland Rossero, Investissements de Roland Rossero et Jean-Michel Boré, On veille sur vous de Stéphane Henocque.

Dernièrement, vous avez pu admirer sa prestation dans Le monte-Plats d’Harold Pinter dont il  a co-signé la mise en scène avec sa propre compagnie : Exercices de Style. Enfin, en 2009 il a tenu le rôle de Juste Leblanc dans Le dîner de cons.

 

Publié dans Actualités 2010

Lettre d'information

Pour rester en contact avec le Théâtre de l'Île, abonnez-vous à nos courriers d'information.
captcha 

Page FaceBook

Derniers commentaires

Haut de page